Ambassade Ambassade Ambassade Excellence

Perceval

Manufacture de coutellerie fine

C’est en 2004, au cours d’un dîner entre amis cuisiné par Yves Charles dans son restaurant parisien, La Maison Courtine. On s’apprête à déguster un magret de canard, certains convives utilisent leur couteau personnel, un « Le Français » de chez Perceval, les autres, ceux disposés sur les tables. Chacun constate bientôt que la viande, parfaitement coupée par les Perceval, roule laborieusement sous le fil des couteaux du restaurant.

L’idée est là : concevoir un couteau de table avec autant de soin qu’un couteau de poche. On décide que ce couteau aura la silhouette de ce « Le Français » qui l’a inspiré, on admet également que le vin – un primeur titrant à 9,47° servi pendant le repas – a joué un rôle clé dans l’élaboration du concept. Il faut lui rendre hommage, ainsi qu’à son producteur, Stéphane Majeune du domaine Peyra. Le couteau est baptisé 9.47.

Après quelques visites de travail à l’atelier Perceval, pour mettre au point le désormais célèbre 9.47, Yves Charles décide simplement de racheter l’entreprise créée en 1996 par Éric Perceval, à Thiers, capitale historique de la coutellerie française.

Depuis, Perceval fabrique des couteaux de cuisine, de table, de poche, pliants, de plein air, professionnels, ou encore : d’exception, à manche d’ivoire de mammouth, ou de météorite. Les pièces sorties des mains des couteliers Perceval s’inscrivent dans la tradition thiernoise la plus exigeante qui soit, ce qui suppose naturellement d’intégrer les techniques les plus modernes de découpe et de traitement des aciers pour produire des trésors.

V.B.

Acheter les couteaux Perceval.

ProduIts Perceval