Ambassade Ambassade Ambassade Excellence

Lavabre-Cadet

L’intelligence de la main

Cette très haute distinction, le prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main, décerné à seulement 1 artisan chaque année – et 10 à l’occasion de son dixième anniversaire – a récompensé en 2009 le talent de Jean-Marc Lavaur et Françoise Fabre, tous deux formés dans les ateliers Lavabre Cadet. Lorsqu’il s’agit, afin d’habiller nos fragiles et sensibles mains, de fabriquer des gants, ce prix prend tout son sens .
 
Jean-Marc Lavaur est maître coupeur, il sélectionne les peaux, dans les meilleures mégisseries – principalement françaises – en privilégiant les peaux dont la taille, la couleur et l’homogénéité permettront de réaliser une paire complète qui, ainsi, présentera une parfaite cohérence du cuir. Il prépare la matière à la main, selon les techniques traditionnelles, humidification au tampon, talcage, étirage, puis découpe la forme du gant avec un gabarit en carton, enfin il le retaillera à l’emporte-pièce afin que Françoise Fabre, la gantière, puisse coudre ensemble les différentes pièces, à la machine. Catherine Gély, quant à elle, coud à la main, sellier ou point gantier, bord main ou surfilé, montage des doublures, nervures sur le dessus de la main qui confèrent leur caractère subtilement viril à une paire de gants, ainsi que toutes fantaisies et personnalisations.
 
Si le présent de la maison Lavabre-Cadet est prestigieux, son passé ne l’est pas moins, née en 1946, elle est fondée par Francis Lavabre à Millau, cœur bien vivant de la ganterie française. Le talent et la qualité du travail réalisé dans ses ateliers fait que très vite, Christian Dior en tête, Chanel, Givenchy, suivis de la plupart des grandes maisons parisiennes, se presseront à la porte des ateliers de Francis et Lucette Lavabre. Depuis plus de 70 ans, les gants Lavabre Cadet sont dessinés, créés et fabriqués en France, chose précieuse et plus que rare, quasiment unique ; disons-le, les gantiers fabriquant leurs gants en France se comptent sur les doigts d’une moufle, à peu de choses près.
 
Outils, gestes et qualité immuables, les gants Lavabre-Cadet furent et demeurent, par l’opération bienveillante de rachat effectué en 2013 par la société Camille Fournet, parmi les plus beaux du monde.
 
V.B.
 
*De Millau

ProduIts Lavabre-Cadet